Acquiring a « Vintage » watch in Paris 2/3

10528358_328802100614595_6852533851169916944_otumblr_n7wbhs6PDM1s3w2uwo1_128010441241_294357107392428_2512668498763152416_njaeger Antoine de Macedomontres rive GaucheMessieurs,

Voici la deuxième partie de la recherche de la montre ‘’rare’’. Après m’être perdu dans les rues de la ‘’Rive Droite’’,  j’ai poussé les petits chevaux de ma Vespa jusqu’à Saint-Germain-des-Prés’’, le très chic quartier de la ‘’Rive Gauche’’.

J’ai commencé la visite de cette rive avec pour première boutique : ‘’Romain Réa’’. Petite boutique assez sombre de la rue du Bac proposant en vitrine des merveilles du passé (et pas seulement des Oyster ou des Daytona) ! Prix prohibitifs, mais pas pour celui qui ne compterait pas pour ses passions (pour le moment, je dois compter…). Ah ! J’oubliais,  »Romain Réa » est propriétaire également d’une autre boutique aux Puces de Saint-Ouen (j’en parlerai dans le prochain article).

En poursuivant dans la rue du Bac, me voici arrivé à la deuxième boutique de la ‘’Rive Gauche’’ : La ‘’Galerie Contretemps’’ où comme dans la boutique de ‘’Romain Réa’’ l’on peut se procurer une montre différente de ce que l’on voit habituellement pour la même fourchette de prix. Des montres avec une âme et une histoire et dans un parfait état s’il vous plaît ! On trouve vraiment de tout : “Zenith”, “Longines”, “Omega”, “Rolex”, “Universal”, “Movado”, “Patek”, “Vacheron”…

Troisième boutique dans la très calme rue Madame : ‘’Antoine de Macedo’’. La troisième boutique est celle qui m’a laissé la plus belle impression non seulement pour la qualité de ses produits, des perles rares que propose cette très belle boutique avec son atelier de révision et réparation sur place. Mais aussi pour son service et conseil professionnel de la part du staff et de leur indéfectible courtoisie (ce qui est de plus en plus rare)! J’ai été conseillé par un jeune homme très sympathique ‘’Quentin’’ qui, après m’avoir raconté brièvement ses neufs années passées en Suisse, m’ouvrit gentiment ma ‘’Longines’’ des années 60’ pour me montrer son mouvement et afin de vérifier l’état de la montre. Elle était en parfait état!

Je n’ai pas encore trouvé ladite montre ! Il y aurait eu une troisième boutique, mais elle était fermée, dans la rue de Sèvres pas très distante de la boutique ‘’Berluti/Arnys’’.

Et vous, Messieurs, quelle montre vous fait frissonner ?

G.C.

Signori,

Eccovi la seconda parte della ricerca dell’orologio “raro”. Dopo essermi perso per le strade della ‘‘Rive Droite’’ ho spinto i cavallini della mia Vespa fino a “Saintt-Germain-des-Près”, ovvero una delle chichissime zone della “Rive Gauche” (Riva Sinistra).

Ho incominciato la visita di questa riva con il primo negozio: “Romain Réa”. Botteghino scuro della rue du Bac con delle meraviglie del passato in vetrina (e non solo Oyster o Daytona)! Prezzi proibitivi, ma non per chi non conta per le sue passioni (io conto, per il momento…). Ah! Dimenticavo, Romain Réa possiede un altro negozio alle Pulci di Saint-Ouen (ne parlerò nel prossimo articolo).

Proseguendo per la rue du Bac eccomi al secondo negozio della “Rive Gauche”: La “Galerie Contretemps” dove come nel negozio di Romain Réa con prezzi molto simili ci si può procurare un’orologio diverso, con un’anima ed una storia ed in un’ottimo stato! Si trova veramente di tutto: “Zenith”, “Longines”, “Omega”, “Rolex”, “Universal”, “Movado”, “Patek”, “Vacheron”…

Terzo negozio nella calma rue Madame: “Antoine de Macedo”. Il terzo negozio è quello che mi ha lasciato la più bella impressione non tanto per quanto riguarda i prodotti, le perle rare che propone il suo gran bel negozio ed il suo atelier di riparazione sul posto. Ma per il suo servizio e consiglio professionale del suo staff e la sua disponibilità! Ho incontrato questo gentilissimo ragazzo “Quentin” che dopo avermi raccontato brevemente dei suoi nove anni di scuola svizzera, mi apri gentilmente il mio “Longines” anni 60’ per mostrarmi se il movimento fosse in buon stato. Lo era!

Non ho ancora trovato l’orologio giusto! Ci sarebbe un quarto negozio ma era chiuso, nella rue de Sèvres non lontano dal negozio “Berluti/Arnys”.

E voi, Signori, quale orologio vi fa Sognare?

G.C.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s