Acquiring a « Vintage » watch in Paris 3/3

Messieurs,

Pardonnez ce grand retard! Voici l’épisode final: comment trouver la perle rare en matière de montre vintage? Pour cette dernière étape nous nous dirigerons aux Puces de Saint-Ouen. Le parcours, cette fois-ci, est plus court, concentré dans cette zone historique des antiquaires Parisiens où l’on peut faire de belles découvertes.

Nous allons commencer cette promenade par le stand de: Nathalie Blanchard Antiquaire dans la rue Paul Bert. Chez elle on ne peut trouver que du beau: ElginUniversalLonginesMovadoOmega (c’est moi qui suis content), EternaMarvin etc. Mais aussi de vieilles marques avec des mouvements sous-traités par les manufactures de l’époque à des prix attractifs et rares dans la mesure où l’on n’en voit pas beaucoup en circulation conçus dans les règles de l’art. Le galeriste était très disponible pour me les présenter. Je vous recommande chaudement cette boutique!

Deuxième arrêt: Dans le Marché Biron, au stand 80-81 du premier couloir, se trouve une très charmante (et jolie) femme qui vend des bijoux de collection. Elle a également une dizaine de montres: Boucheron etc… Même si ce n’est pas à proprement parler ce que je recherchais. Je dirais que le détour en vaut néanmoins la chandelle.

Si l’on se donne la peine de se déplacer jusqu’au Marché Dauphine, on peut y trouver deux endroits forts intéressants concernant nos recherches: le premier, la Galerie Didier Guedj (même si très souvent fermé… N.B. les jours d’ouverture au public des Puces sont: le Samedi, le Dimanche et le Lundi). Il  a une vitrine intéressante: j’ai aperçu un Tag Heuer modèle Monaco semblable à celui que portait Steve McQueen dans le film Le Mans bien que n’étant pas à la recherche de ce modèle.

Deuxième lieu du Marché Dauphine, le Brocantheure de Romain Réa qui, comme dit précédemment, possède sa fameuse boutique rue du Bac (en plus de celle des Puces). Paolo (Italien vous l’aurez deviné par son prénom) – très sympathique gérant de la boutique (il m’a aussi offert un café) – m’a sorti une vieille Omega Militaire avec un bracelet NATO. Une merveille! Mais ce n’était pas la mienne. Sa vitrine captive le regard des passants! Nous vous recommandons de vous arrêter chez lui!

Dernière étape pour conclure ce parcours, le Marché Vernaison: M-C Roche Horloger (préretraité) qui tient ce stand avec sa femme: il révise et remet lui-même en état de marche  les montres qu’il chine aux quatre coins d’Europe. Il n’a que des merveilles. J’hésitais entre une Zenith mécanique (qui a été vendue depuis) et ma (alors) future Omega. Comme vous devez vous en douter mon choix s’est porté sur cette Omega Seamaster automatique des années 50’. Qu’en dites-vous, pas mal?

Mission Accomplished!

G.C.

Signori,

Scusatemi per questo gran ritardo! Eccovi la puntata finale sul dove trovare la perla rara in materia di orologio vintage! Per l’ultima tappa: Le Pulci di Saint-Ouen (alle porte di Parigi). Il giro questa volta è più piccolo e concentrato in questa zona storica di antiquariato Parigino dove si possono fare belle trovate.

Iniziamo questo giro da: Nathalie Blancard Antquaire in rue Paul Bert. Allora, lei ha una bella vetrina con solo bei orologi Elgin, Universal, Longines, Movado, Omega (contento io), Eterna, Marvin ecc. Ma anche vecchi marchi con movimenti sottotrattati sempre interessanti nel senso che se ne vedono pochi in circolazione e che sono comunque montati nelle regole dell’arte di allora. Il gallerista era molto disponibile nel tirarli fuori per farmeli guardare. Questo botteghino ve lo raccomando!

Secondo posto: Nel Marché Biron allo stand 80-81 della prima corsia si trova una gentilissima (e bella signora) che vende gioielli da collezione. Ha ugualmente una decina di orologi : Boucheron ecc… Anche se non è esattamente quello che cerco. Direi che vale la pena comunque guardare.

Invece se ci spostiamo nel Marché Dauphine potete trovare due posti interessanti per la nostra ricerca: il primo la Galerie Didier Guedj (anche se spesso chiuso… N.B. i giorni in cui le pulci sono aperte al pubblico sono : il Sabato, la Domenica ed il Lunedì) ha una vetrina interessante, ho visto un Tag Heuer modello Monaco alla Steve McQueen ma non ero alla ricerca di quello.

Secondo posto del Marché Dauphine il Brocantheure di Romain Réa che come detto precedentemente ha il suo famoso negozio in rue du Bac in più di quello delle pulci. Paolo simpaticissimo Direttore “Italiano” del negozio (che devo dire ci sa fare, mi ha pure offerto il caffè) mi ha tirato fuori un vecchio Omega Militare col cinturino nato. Una bomba! Ma non era per me. La sua vetrina acchiappa lo sguardo! Vi potete sostare da lui!

Ultimo posto nel Marché Vernaison: M-C Roche. Orologiaio in pensione che tiene questo stand con sua moglie, ripara lui stesso tutti gli orologi che propone nella sua vetrina. Ha solo delle piccole perle. Allora, ero esitante tra uno Zenith meccanico (che ormai è stato venduto) ed il mio (allora) futuro Omega automatico. Ovviamente ho optato per questo Omega Seamaster automatico degli anni 50’. Che cosa ne dite?

MISSION ACCOMPLISHED!!

G.C.

tumblr_n88dlk5k1X1s3w2uwo1_1280

omega with ABP Strap

 The Watch

montres saint-ouen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s