Hilditch and Key

hilditch & key à plat

hilditch & key portée

En début de semaine, nous avons voulu essayer, pour vous, les fameuses chemises anglaises de chez Hilditch & Key; il se trouve que Paris est détentrice d’une boutique. Voici le verdict !

Première impression : L’accueil n’est pas vraiment au rendez-vous, le responsable de boutique est affalé sur son bureau, vous épiant, et ses deux vendeurs ne sont pas en reste. On sent qu’il y règne une mauvaise ambiance et pas seulement pour les vendeurs. Lorsque nous avons demandé le prix d’un panama Montecristi, le responsable nous a aboyé l’information de son bureau alors qu’on avait une vendeuse à notre disposition. De quoi mettre mal à l’aise les âmes sensibles ou les impatients.

Niveau déco, la boutique est un peu vieillotte (ce qui peut avoir son charme). Des piles de chemises sont rangées dans des étagères se divisant par catégories d’encolures. On y trouve également les magnifiques chapeaux de la maison Bates ainsi que des cravates (plutôt jolies).

Mais nous sommes venus pour les chemises ! Sachez qu’on ne vous proposera d’essayer qu’ un modèle d’exposition, pas très avenant (vous voyez ?). Avec un peu d’insistance, nous avons essayé deux modèles qui nous intéressaient dans l’arrière boutique du personnel (nous n’avons pas osé demander le salon d’essayage). Nous avons opté pour ce très beau modèle de chemise à encolure classique à petits carreaux. La popeline est un double retors assez légère. La chemise est plutôt longue, ce qui a un avantage considérable lorsque l’on la porte rentrée dans le pantalon de costume ne la faisant ainsi pas bouffer sur le ventre. Le col et les poignets sont très rigides. Nous avons fait déplacer les boutons des manches car elles étaient légèrement trop larges. Sinon, pour 60€, vous avez une superbe chemise à contrario avec les marques de Monsieur tout le monde, à 145€ en moyenne pour une chemise de quatrième catégorie.

Malgré l’ambiance odieuse qui règne dans cette boutique où nous avons dû insister pour regarder des pièces, même si elles n’étaient pas à notre taille, nous sommes repartis amplement comblés par notre achat. Validé (avec beaucoup de patience)!

N.B.

Hilditch & Key propose un service de chemises sur-mesure dont Karl Lagerfeld est très friand (dans l’arrière boutique nous avons pu constater une collection de bouquins et photos concernant le Kaiser de la mode parisienne).

G.C.

Hilditch & Key, 252 rue de Rivoli 75001, Paris

Questa settimana, abbiamo voluto provare, per voi le famose camicie inglesi di Hilditch & Key; sì dal caso che a Parigi vi si trova un negozio. Ecco il nostro verdetto!

Prima impressione: L’accoglienza non è veramente presente, il titolare del negozio é svaccato sulla sua scrivania, squadrando ogni vostro movimento, e i suoi due venditori non sono da meno. Si sente che regna un’atmosfera asfissiante e non solo per i venditori. Quando abbiamo chiesto il prezzo di un panama Montecristi, il titolare ci ha abbaiato l’informazione dalla sua scrivania quando accanto avevamo la venditrice a disposizione. Da mettere a disagio le anime sensibili o gli impazienti.

Per quanto riguarda la decorazione del negozio, un po’ vecchiaccia (anche se può avere il suo charme). Pile di camicie ordinate nei scaffali divise per tipo di collo. Si possono anche trovare dei magnifici cappelli della manifattura Bates e delle cravatte (piuttosto belle).

Ma, siamo venuti per le camicie! Sappiate che vi sarà proposto di provare solamente il modello di esposizione, non molto seducente (per non dire non molto igienico). Con un po’ d’insistenza, abbiamo potuto provare due modelli che ci interessavano nel retro bottega del personale (non abbiamo osato chiedere lo stanzino da prova). Abbiamo optato per questo bellissimo modello di camicia a quadrettini. La popeline è a doppio ritorno molto leggera. La camicia è un po’ lunga, il che è vantaggioso quando si porta dentro il pantalone non facendola cosi uscire grezzamente sul ventre. Il collo e i polsi sono molto rigidi. Abbiamo fatto spostare i bottoni dei polsi perché erano un po’ larghi. Sennò, per 60€ ripartirete con una bellissima camicia rispetto alla concorrenza che vende camicie a tizio e Caio, col prezzo medio di 145€ per una camicia di quarta categoria.

Nonostante l’atmosfera che regna in questo negozio, non fosse tanto piacevole, dove abbiamo dovuto insistere per che ci fossero mostrati certi capi, anche se non erano della nostra misura, siamo ripartiti ampiamente soddisfatti del nostro acquisto. Convalidiamo (con molta pazienza)!

N.B.

Hilditch & Key propone un servizio di camicie su misura di cui Karl Lagerfeld è molto sensibile (nel retro bottega abbiamo potuto constatare una collezione di libri e foto riguardanti il Kaiser della moda parigina).

G.C.

Hilditch & Key, 252 rue de Rivoli 75001, Paris

12 réflexions sur “Hilditch and Key

  1. Bonjour à tous
    Je suis Philippe, le nouveau manager de la boutique Hilditch & Key rue de Rivoli. Après 10 ans au Bon marché pour cette très honorable maison Londonienne, nous serions enchantés, mon équipe et moi même, de vous accueillir dans un décor rénové, légèrement, mais surtout avec un acceuil et un service bien au delà de ce qu’il a été ces dernières années. Hormis la toute nouvelle collection de chemises, nous vous présenterons une nouvelle collection de prêt à porter et accessoires, qui marquent le renouveau de notre maison.
    Dans l’attente de vous lire ou de votre visite.
    contact : philippe.hilditch@orange.fr

    J'aime

    • bonjour j’ai travaillé chez hilditch and key en 1968 avec comme directeur de l’époque mr Berger que vous n’avez pas connu l’ambiance était feutrée grande discrétion des vendeurs tailleur renommée nous livrions fréquemment à l’hôtel Crillon Meurisse Continental Ritz etc…..J’aimerai revoir le magasin

      J'aime

  2. L’arrivée de Philippe, qui officiait avant avec compétence et cordialité au Bon Marché, a quelque peu rafraichi l’atmosphère qui avait fini par sentir le rance. Mais après tout, les vieilles maisons de Saville Row ne passent pas pour être des lieux où l’on se tape sur les cuisses de rire. On y est plutôt compassé et, en toute franchise, les vendeurs parisiens qui affichent le style « djeune » me sont plus insupportables. Ce qui importe, c’est que si l’on aime le style britannique, on ne peut rien trouver de mieux à Paris que Hilditch & Key en matière de chemises. A Londres, il y a certes Turnbull mais c’est bien plus cher. A mon avis trop cher pour ce que c’est. Quant à office-artist, soyons sérieux, ce n’est en rien comparable.
    Mister Picwick esquire

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s