Nicola Ricci

En nous promenant avec notre ami tailleur, Andrea Luparelli, dans les rues de Milan, nous nous sommes arrêtés pour boire un café avec Nicola Ricci (cofondateur de l’atelier de couture de costumes sur mesure Sciàmat). Après avoir salué Andrea en partance pour Rome, nous nous dirigeons vers son showroom Milanais.

Passeggiando con il nostro amico sarto, Andrea Luparelli, per le strade di Milano ci siamo fermati a prendere un caffè con Nicola Ricci (co fondatore della sartoria Sciàmat). Dopo aver salutato Andrea in partenza per Roma, ci avviamo con Nicola in direzione del suo showroom Milanese.

Nicola Ricci & Andrea Luparelli copie

 Nicola Ricci & Andrea Luparelli (Sartoria Ripense)

Nous arrivons dans une pièce principale décorée avec goût, présentant de façon majestueuse les complets sur mesure. Nous nous installons confortablement en laissant le sympathique et élégant Nicola nous raconter l’histoire de Sciàmat.

Arriviamo in una stanza principale arredata con gusto, presentando in modo maestoso i busti con i suddetti completi. Ci sediamo comodamente e lascio il simpatico ed elegante Nicola raccontarci la storia di Sciàmat.

Nicola al showroom copie

busto Sciamat copieNicola e Tessuto copie sciamat showroom copieNicola Ricci seduto copieradio sciamat copie

Nicola: L’histoire de Sciàmat (Scià Mat en perse: Echec et Mat), c’est celle d’un petit atelier de couture composé de quatre associés qui ont donné vie à un rêve, celui d’imaginer le costume idéal pour notre client, comment il doit être coupé et comment il doit être cousu.

Prémices

Mon frère Valentino et moi, dès nos quinze ans, nous habillions, déjà à l’époque, en costume sur mesure en expérimentant différents ateliers. N’obtenant pas les résultats escomptés, reflétant notre vision d’identité sartoriale, nous en avions tiré une conclusion logique: ouvrir notre tiroir à rêves en créant (presque par jeu) notre propre atelier, en le nommant : Sciàmat.

Nicola: La storia di Sciàmat (Scià Mat in persiano: Scacco Matto), è quella di una piccola sartoria composta da quattro soci che hanno dato vita ad un sogno, quello di immaginare un abito ideale per il nostro committente, come deve essere tagliato e come deve essere cucito.

Premizi

Quando mio fratello Valentino ed io, attorno ai nostri quindici anni, vestivamo, già allora, abiti su misura sperimentando varie sartorie. Non ottenendo risultati che rispecchiassero la nostra visione d’identità sartoriale, ne traemmo una conclusione logica: aprire il nostro cassetto dei sogni creando (quasi per gioco) la nostra sartoria, battezzandola: Sciamàt.

foto di gruppo four season copie

 Angel Ramos; Nicola Ricci (Sciàmat); Lino Ieluzzi (Al Bazar Milano); Khaled Nasr & Valentino Ricci (Sciàmat)

Nicola Ricci Pitti 87 smiling copieMickey Mouse Watch copie

Nicola Ricci rayban copie

 Nicola Ricci (inside aviator: Andrea Luparelli of Sartoria Ripense & Lino Ieluzzi of Al Bazar Milano)

Identité Sciàmat

Valentino et moi avons fait breveter la poche Sciàmat, une poche plaquée, recourbée vers le haut. La forme du cran à 90°, l’ouverture du pan très haute et vertigineuse. Chaque année nous enregistrons ces inventions stylistiques. Le client peut choisir la façon dont est construite la veste et ses différents détails. Nous n’imposons pas, par exemple, notre fameuse épaule. Nous proposons aussi des cravates et chemises faites sur mesure dans notre atelier. Le client peut aussi couper le tissu de sa propre veste (avec les indications nécessaires). En quelque sorte, nous pouvons dire que nous sommes un atelier de couture participatif.

Nous sommes le contraire de ce qu’est la mode, avec ses vêtements, couleurs et codes dictés par la presse. Tout le monde copie tout le monde, en oubliant l’authenticité recherchée aujourd’hui par nos clients. Si actuellement, streetstyle a beaucoup de succès, c’est parce que les stylistes ont arrêté leur phase créative, en s’inspirant un jour des années 80, puis des années 70, pour ensuite copier çà-et-là jusqu’à trouver l’inspiration créative dans la rue. Il n’y a plus de signe distinctif entre un atelier de couture et un autre.

Identità Sciàmat

Valentino ed io, abbiamo brevettato la tasca Sciamàt, una tasca applicata con una sciabolatura verso l’alto. La forma del cran a 90° e il nostro spacco altissimo e vertiginoso. Annualmente registriamo queste invenzioni stilistiche. Il cliente può scegliere il modo in cui viene costruita la giacca e i suoi vari dettagli. Non imponiamo per esempio la nostra famosa spalla. Proponiamo anche cravatte e camicie fatte in sartoria. Il cliente può persino tagliare il tessuto della propria giacca (con le indicazioni adeguate). In qualche modo, possiamo dire di essere una sartoria partecipativa.

Siamo il contrario di quello che è la moda, con vestiti, colori e canoni dettati dalla stampa. Tutti copiano tutti, dimenticandosi dell’autenticità ricercata oggi dai nostri clienti. Se in questo periodo, fa furore, lo streetstyle è perché gli stilisti hanno azzerato ogni fase creativa, ispirandosi un giorno agli anni 80 poi agli anni 70 per poi copiare lì o qui fino ad arrivare a trovare l’ispirazione creativa per strada. Non c’è più un segno distintivo tra una sartoria e l’altra.

sciamat pocket copie spacco sciamat copie cappotto alto sciamat copiespalla sciamat copie bespoke sciamat tie copie

Projet

Pour nous, il était important que, dans notre atelier de couture, le client soit vraiment au centre du projet. En lui proposant un parcours stylistique et créatif qui soit l’interprète de son style. Notre client est protagoniste de son propre vêtement, qui évolue dans le temps avec lui.

Valentino (alors avocat de profession) apprit le métier de tailleur sur mesure (il y a quinze ans). Il rentrait dans les ateliers comme client et volait avec ses yeux: de la coupe de la veste jusqu’à la livraison du costume fini. Valentino prit en charge la responsabilité de prendre un client venu de Sidney (alors qu’il n’avait jamais fréquenté aucune école de tailleur).

Progetto

Per noi, era importante che nella nostra sartoria il cliente fosse veramente al centro del progetto. Proponendogli un percorso stilistico e modellistico che fosse interprete del suo stile. Il nostro cliente è protagonista del proprio capo, che si evolve nel tempo con lui.

Valentino (quindici anni fa) imparò da autodidatta il mestiere del sarto (allora avvocato di professione). Entrava nelle botteghe come cliente e rubava con gli occhi: dal taglio del suo abito fino alla consegna del vestito finito. Valentino assunse persino la responsabilità (non avendo frequentato nessuna scuola di cucito) di prendere un cliente venuto da Sidney.

Valentino Ricci copie

 Valentino Ricci

Nicola Ricci Rinascente copie

 Nicola Ricci

Nous avons par la suite pris contact avec toutes les entreprises drapières. Toutes! Dès le début, ayant pour objectif d’investir dans la qualité et dans le meilleur choix sans imposer des tissus restés dans la réserve de l’atelier (comme le font d’autres tailleurs).

Ensuite nous commençâmes à travailler avec un tailleur, pour expérimenter notre vision (comme si c’était notre atelier de couture personnel). Les tailleurs venaient et partaient, en exécutant le travail toujours à leur façon, en prenant des initiatives professionnelles qui pour nous étaient erronées. Valentino fatigué de ce va-et-vient, décida non seulement de mettre son cœur et la tête mais aussi les mains! Aujourd’hui l’atelier compte dix employés.

Au début, nous nous faisions de la publicité avec les amis dans les Pouilles, en commençant avec Pippo (l’ami de famille) et ensuite avec du one-to-one. Aujourd’hui, nous commençons à nous constituer une clientèle internationale.

Abbiamo in seguito preso contatto con tutte le aziende di drapperia. Tutte! Fin dall’inizio, con l’intento di investire nella qualità e nella migliore scelta senza imporre i tessuti rimasti nel magazzino (come fanno altri sarti).

Successivamente, iniziammo a lavorare con un sarto, per sperimentare la nostra visione (come se fosse la nostra sartoria personale). I sarti arrivavano e partivano, eseguendo il lavoro sempre a modo loro e prendendo iniziative lavorative che per noi erano sbagliate. Valentino stanco di questo via e vai, si decise non solo a mettere il cuore e la testa ma anche le mani! Oggi la sartoria conta dieci dipendenti.

Inizialmente ci facevamo pubblicità tra amici in Puglia, iniziando con Pippo (l’amico di famiglia) e poi proseguendo con del one-to-one. Oggi iniziamo ad allestire una clientela internazionale.

Sartoria Omerta & Angel Ramos entrance copie

Khaled Nasr & Angel Ramos in Sciàmat at Pitti 88

Nicola Attento copie

Nous terminons notre entrevue autour d’un repas simple, mais riche en saveurs méditerranéennes pour notre palais: un plat de pâtes, sauce tomate et basilic accompagné d’un verre de vin rouge. Simplicité et élégance. G.C.

Abbiamo finito la nostra chiacchierata con un un pasto semplice, tuttavia ricco di sapori mediterranei per il nostro palato: un piatto di pasta, pomodoro e basilico accompagnato da un bicchiere di vino rosso. Semplicità ed eleganza. G.C.

Fresco e Cimmino copie pasta pomodoro e basilico copie

5 réflexions sur “Nicola Ricci

  1. Je ne suis pas un fan absolu des emmanchures que l’on voit sur vos photos. elles cassent la silhouette.
    Par contre je trouve la vision du métier de tailleurs dépeint très intéressante.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s