Siniscalchi, one of the last gentleman bespoke shirtmaker

Aujourd’hui, nous nous aventurerons dans l’un de ces typiques et élégants immeubles milanais pour  rencontrer Alessandro Siniscalchi, héritier de la tradition des chemisiers grande mesure. Nous sommes accueillis dans un showroom illuminé uniquement de lumière naturelle, très coloré par les plus beaux tissus italiens et parfumé par le linge propre.

Oggi ci avventureremo in uno di questi tipici eleganti palazzi Milanesi per incontrare Alessandro Siniscalchi, erede della tradizione di camiciai su misura. Siamo accolti in uno showroom illuminato da solamente luce naturale, coloratissimo dai più bei tessuti Italiani e profumato dalla biancheria pulita.

Alessandro Siniscalchi copiesiniscalchi showroom copiedog shirt copie

La tradition Siniscachi

Alessandro Siniscalchi: Mon grand-père, originaire des Pouilles, était alors grossiste de tissus. Ma grand-mère était brodeuse pour le costumier de la Scala di MilanoLuigi Sapelli (dit Caramba).

Ce fut mon père, Vittorio Siniscalchi qui décida de se lancer dans l’activité de chemisier sur mesure Siniscalchi en 1948.

En 1982, j’étais indécis entre devenir architecte ou bien ingénieur. Il fallait des aptitudes pour être ingénieur, il fallait être inventif. Dans le métier de chemisier sur mesure, on construit quelque chose qui doit aller parfaitement au client. Le styliste de mode, lui, invente. Le styliste dans la chemise sur mesure, c’est le client lui-même.

Du coup, j’ai pris a décision d’essayer le métier de mon père en marchant dans ses pas et en devenant maitre d’art à seulement 44 ans.

La tradizione Siniscachi

Alessandro Siniscalchi: Mio nonno d’origine Pugliese faceva il grossista (vendeva tessuti per strada. Oggi si sarebbe chiamato rappresentante) mia nonna Milanese, era ricamatrice per il costumista della Scala di Milano, Luigi Sapelli (detto Caramba).

Fu mio padre, Vittorio Siniscalchi ad avviare l’attività di camiceria su misura Siniscalchi nel 1948.

Nel 1982 ero indeciso tra il fare l’architetto o l’ingegnere. Ci volevano le attitudini per essere ingegnere, bisognava essere inventivi. Nel mestiere di camiciaio su misura costruiamo qualcosa che deve andare bene al cliente. Lo stilista di moda, lui, inventa. Lo stilista nella camiceria su misura è proprio il cliente stesso.

Quindi andai a provare il mestiere di mio padre prendendo in seguito la decisione di seguire le sue orme diventando maestro d’arte a soli 44 anni.

First shirt siniscalchi copie Siniscalchi Iniziali first shirt

Le travail

Alessandro Siniscalchi est l’un des derniers à faire ce travail artisanal de cette façon-là, en d’autres termes, complètement fait à la main et sur mesure.

En partant des mesures du client, on crée un patron en carton personnel pour le client, en poursuivant avec un essayage en toile.

Toutes les opérations (du choix des tissus à la production) sont effectués dans l’atelier Siniscalchi (où il est possible de vérifier comment est effectué la coupe du tissu, le cousu des boutonnières, le montage et les broderies manuelles), par les cinq talentueuses couturières.

Il lavoro

Alessandro Siniscalchi è uno degli ultimi a fare questo lavoro artigianale in tal modo, in altre parole, completamente fatto a mano e su misura.

Partendo dalle misure del cliente, si crea un cartamodello personale per il cliente, proseguendo con una prova in telina.

Tutte le operazioni (dalla scelta delle stoffe, alla produzione) vengono effettuate nel laboratorio Siniscalchi (dove si può verificare come viene effettuato il taglio della stoffa, la cucitura delle asole, le ribattiture e i ricami manualmente), dalle cinque abilissime artigiane.

measure copie carte modelle copie catamodello tavolo copieprove copietela prima prova copieTessuti rigati siniscalchi copieCarlo Riva tessuti copiecucito a mano copiecutting copie

La chemise terminée, le client, l’essaye 2/3 fois. Après l’avoir lavée, il revient pour les derniers ajustements les plus importants. Tout est préparé à la main, y compris ce qui ne se voit pas.

Les phases de travail sont divisées en assemblage patron/chemise,  montage des cols, boutonnières,  broderies et  repassage.

Finita la camicia, il cliente, la porta 2/3 volte. Dopo averla lavata, torna e si fanno quindi gli ultimi accorgimenti più importanti. Tutto viene preparato a mano pure quello che non si vede.

Le fasi di lavorazione sono divise in assemblaggio: capo camicia, collaia (attacca i colli), l’occhialaia (fa gli occhielli), la ricamatrice e la stiratrice.

cartamodelli collo e polsi copie repassage chemise copie buttonhole work copie occhiello copie mother of pearl copiebroderie main siniscalchi copieSiniscalchi shirt copieMe and alessandro siniscalchi copie

Entretien?

La chemise devrait être lavée à 60°C pour les chemises blanches (de façon à enlever les traces jaunes). Pour ce qui concerne les chemises colorées, les laver à 40°C (même pour les rayures).

La chemise  ne devrait pas être repassée humide, même en utilisant le fer à vapeur (qui casse les fibres du coton).

Elle devrait être mise sous un chiffon. En prenant une bassine remplie d’eau et d’amidon. Avec une éponge, on mouille seulement la partie où  le fer passe superficiellement. La vapeur pénètre car la chemise est restée humide seulement dans les plis. Notre clientèle milanaise nous envoie leurs domestiques pour voir comment s’effectue le repassage (un fanatique nous a envoyé sa domestique depuis la Suisse à Milan).

Marché

Nous nous vantons d’avoir une clientèle nationale et internationale (Allemands, Suisses et Anglais, Français et Arabes) composée de professions libérales (avocats, notaires, dentistes, entrepreneurs).

Toutes nos matières premières sont traçables et produites en Italie: tissus Carlo Riva etc.

Prix d’une chemise Siniscalchi: 600€ G.C.

camiciesumisuramilano.eu

Come lavare la camicia?

La camicia dovrebbe essere lavata a 60°C per i capi bianchi (in modo da lavare l’alone). Invece a 40°C per i capi colorati (comprese righe blu e bianche).

La camicia in seguito, non dovrebbe essere stirata umida, nemmeno usando il ferro a vapore.

Andrebbe messa una piatta. Prendendo una bacinella riempita di acqua e amido. Con la spugna si bagna soltanto la parte, dove c’è il ferro in superficie. Il vapore penetra perché la camicia è rimasta umida solo nelle pieghe (peraltro il vapore brucia le fibre). La nostra clientela Milanese, manda da noi i loro domestici a vedere come si stira (un fanatico ha mandato persino la domestica dalla Svizzera a Milano).

Mercato

Vantiamo di una clientela nazionale e internazionale (Tedeschi, Svizzeri e Inglesi, Francesi e Arabi) composta di liberi professionisti (avvocati, notai, dentisti, imprenditori…).

Tutte le nostre materie prime sono tracciabili e prodotte in Italia: tessuti Carlo Riva ecc…

Prezzo di una camicia Siniscalchi: 600€. G.C.

camiciesumisuramilano.eu

Une réflexion sur “Siniscalchi, one of the last gentleman bespoke shirtmaker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s