Avino Laboratorio Napoletano, Le gourmet de la chemise sur mesure Napolitaine

Le chemisier Francesco Avino et Antonio Rossi au salon professionnel Pitti Uomo 83 à Florence.Le volcan Vésuve aux épaules de l'atelier de chemises sartoriales Avino Laboratorio Napoletano.

Lors de notre premier salon Pitti Uomo (édition Pitti 83), nous prenions en photo sans le savoir un homme à la personnalité bien franche : moustache, lunettes avec monture bien présente, cravate approximativement à 9cm nouée de façon impeccable sur une très élégante chemise comportant des détails de très grande importance : un très beau tissu et un col large et flottant. En septembre dernier, nous sommes allés à la rencontre de notre ami chemisier Francesco Avino à San Giuseppe Vesuviano, sur le flanc du Vésuve endormi, pour y découvrir son atelier: Avino Laboratorio Napoletano.

Portrait du chemisier Francesco Avino.
Francesco Avino dans toute sa splendeur

Tout commence – comme la plupart du temps à Naples – par un café dégusté dans son showroom (à des années lumière du meilleur café parisien…) suivi, étant donné l’heure tardive, par un copieux déjeuner à base de poisson pendant lequel nous avons pu discuter de la couleur de la sauce tomate, de la pâte à pizza mais aussi de gâteaux (Francesco Avino est un fin gourmet.).

Nous rebroussons chemin, en direction de son « Laboratorio Napoletano » où il nous évoque son parcours.

Portrait Francesco AvinoBlouse de couturière de chemises chez Avino Laboratorio Napoletano.Patrons de cols de chemises chez Avino Laboratorio NapoletanoDécoupage d'un tissu de chemise chez Avino Laboratorio Napoletano.Patrons chemise Avino Laboratorio Napoletano.Patron col de chemise Avino Laboratorio Napoletano.Patronages chemises Avino Laboratorio NapoletanoCouture chemises Avino Laboratorio Napoletano.

La passion de la chemise « Napolitaine »

  • C’est en 1998 que Francesco Avino débute son histoire dans le sur-mesure en travaillant avec des tailleurs de renoms tels que la Sartoria Pirozzi, la Sartoria Dalcuore et la Sartoria Panico.
  • En 2001, il décide de lancer sa propre activité en créant un atelier de chemises sur mesure.
  • En 2005, Francesco Avino décide de concentrer son travail sur sa grande passion: la chemise sartoriale napolitaine. Avec l’objectif de satisfaire les demandes d’une clientèle nationale et internationale, en restructurant ses locaux de production.

Ses objectifs sont de maintenir un niveau de production de très haute qualité et de finitions en surveillant de très près le cycle de production allant de la coupe au repassage (de ses très fins tissus rigoureusement en double retors). La coupe est réalisée avec la plus grande attention, en respectant la superposition des motifs lors de l’assemblage.

Chemises sartoriales Avino Laboratorio Napoletano.Stéphane Butticé veste marron Universal Works et jean blanc et chemise sartoriale Avino Laboratorio Napoletano.Chemise sartoriale à rayures Avino Laboratorio Napoletano.Stéphane Butticé en veste à carreau Hartwood, chemise sartoriale bleue ciel Avino Laboratorio Napoletano, jean taille haute et mocassins Church's.Chemise en denim Avino Laboratorio Napoletano.

Stéphane Butticé en costume prince de galles, peaux lainée et chemise sartoriale Avino Laboratorio Napoletano.
photo de Robert Spangle, Thousand Yard Style

Stéphane Butticé en manteau à chevrons, chemise sartoriale Avino Laboratorio Napoletano, pantalon en velours Sartoria Ripense et boots Barbanera.

Chemise sartoriale à rayures framboises Avino Laboratorio Napoletano.Stéphane Butticé en costume croisé sur mesure sable, chemise sartoriale Avino Laboratorio Napoletano, lunettes bespoke Ateliers Baudin et mocassins Crockett & Jones.Stéphane Butticé avec son blazer bleu marine du tailleur sur mesure Ferdinando Caraceni et chemise sartoriale Avino Laboratorio Napoletano.Stéphane Butticé avec un blouson en peau lainée, chemise sartoriale Avino Laboratorio Napoletano ainsi qu'un pantalon gris, casquette en tweed et chaussures mono boucle Barbanera.Chemise sartoriale en denim Avino Laboratorio Napoletano.Stéphane Butticé en costume bleu croisé Hartwood, chemise sartoriale Avino Laboratorio Napoletano et mocassins Crockett & jones noirs.

La chemise Avino Laboratorio Napoletano

La chemise de Francesco Avino suit la tradition napolitaine (école Borrellienne de Borrelli). Elle est caractérisée par ses huit passages réalisés à la main:

  1. le col de la chemise : est rabattu à la main (c’est l’une des phases les plus délicates où l’on remarque la dextérité des couturières). Le col d’une chemise sur mesure, doit posséder souplesse afin de garantir une ligne harmonieuse.
  2. l’emmanchure de la chemise (décalée pour donner un aspect moins imposant et plus propre) : est cousue à la main permettant à chacune des chemises de se distinguer d’une chemise industrielle cousue à la machine. La couture manuelle permet plus de flexibilité et donc plus de confort dans le fit de la chemises.
  3. le quart l’épaule de la chemise : est cousu à la main afin d’offrir le bon fit. La couturière doit, dans cette phase coudre avec minutie les parties principales constituant la chemise. Avec son « dietropunto » elle bloque la couture de l’épaule pour les finitions en dessinant une ligne impeccable.
  4. les boutonnières de la chemise : doivent durer dans le temps en résistant au frottement que leur font subir les boutons tout en étant souples lors de l’ouverture de la chemise. L’entrelacement de fils naissant des mains des couturières est un spectacle fascinant.
  5. les boutons de la chemise : sont en épaisse et luxueuse nacre australienne sont cousus avec l’ancienne technique du point en lys dit « zampa di gallina » (pied de poule), permettant une meilleure ouverture de la boutonnière et garantissant également plus de solidité sur la couture du bouton.
  6. la gorge de la chemise : est cousue entièrement à la main. L’opération consiste dans le rabattre cette partie avec un point souple qui se termine avec le « travetto » (un point au crochet), de cette façon on obtient une broderie élégante et une meilleure qualité de repassage après avoir lavé la chemise.
  7. l’hirondelle : dit « triangolino » ou « mouche », vient renforcer en liant la partie antérieure de la chemise avec celle postérieure. C’est un signe distinctif et élégant d’assurer de la solidité à la chemise et donc durabilité dans le temps pour un vêtement d’exception.
  8. le travetto de la chemise : est une sorte de broderie faite avec un point au crochet. Il arrête la fente de la manche au niveau du capucin. Il est réalisé à la main par une couturière expérimentée venant suggérer ce je ne sais quoi de discret et de recherché à la fois caché sous une veste. Le luxe jusqu’au bout des détails.

Enfin, les coutures des flancs sont cousues à 3mm de façon à mettre en avant uniquement le tissu. Francesco Avino excelle également dans la réalisation des épaules à fronces, très recherchées par les plus aguerris d’entre vous.

Nous avons une bonne nouvelle! Si vous n’avez pas l’occasion de rencontrer notre ami Franceco Avino en personne, vous pourrez vous procurer ses chemises en prêt-à-porter chez :

Stéphane

 

Découvrez la Marque du Magazine Gentleman Chemistry :

4 commentaires sur “Avino Laboratorio Napoletano, Le gourmet de la chemise sur mesure Napolitaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s