Sartoria Ferdinando Caraceni, The Tailor with the Measured Taste

Le dernier article à avoir été publié était en août 2017 avec Vitale Barberis Canonico. Nous nous excusons de la parcimonie de notre rythme de publication. Nous tenons à souligner que chacun de nos reportages: voyages, interviews, photos sont réalisées de façon totalement indépendante sans recevoir aucune sponsorisation ou subvention contrairement à d’autres médias qui le font de façon mercantile (mercenaire) et sans beaucoup de transparence. Les médias auxquels nous pensons, ne prennent plus le soin d’être sélectifs concernant le choix de leurs contenus. Malheureusement aujourd’hui, la tendance est de faire du business – entre influenceurs et entreprises qui prêtent attention au nombre de followers en lésinant en revanche sur la qualité du contenu. Nous prenons soin de continuer à défendre ce candide objectif: sublimer les mains et l’inventivité de ceux qui font bien, le beau produit. Mais surtout de ceux qui le font vraiment et sans nous raconter d’histoires!

Nous avons sélectionné pour vous (pour changer), une des plus illustres et élégantes Maisons de couture de Milan : la Sartoria Ferdinando Caraceni.

A peine arrivés au 22a de la Via San Marco de Milan, Nicoletta Caraceni nous reçoit très ponctuelle (la rigueur et la précision Milanaise ne se remarquent pas uniquement à l’intérieur de la veste mais aussi dans les façons). Au milieu de magnifiques coupons de tissu vintage rangés dans les étagères de son bureau, elle nous offre un café en s’allumant une Merit en me faisant une brève introduction de l’histoire de la Sartoria Ferdinando Caraceni fondée par son père aimé : Ferdinando Caraceni.

L’ultimo articolo pubblicato era nell’agosto 2017 con Vitale Barberis Canonico. Ci scusiamo per la parsimonia del nostro ritmo di pubblicazione. Teniamo a evidenziare che ognuno dei nostri servizi: viaggi, interviste, fotografie sono realizzati in modo del tutto indipendente senza ricevere nessuna sponsorizzazione o sovvenzione contrariamente ad altri media che lo fanno in modo mercantile (mercenario) e senza essere molto trasparenti e/o selettivi riguardo la scelta dei loro contenuti. Purtroppo oggi, la tendenza è di fare business – tra influencer e aziende attente ai numeri e non alla qualità. Al momento curiamo il nostro candido intento: sublimare le mani e la mente di chi fa bene, il bel prodotto. Ma soprattutto di chi lo fa veramente e senza raccontare favole!

Abbiamo selezionato per voi (tanto per cambiare), una delle più illustri ed eleganti Sartorie di Milano: la Sartoria Ferdinando Caraceni.

Appena arrivati al 22a della Via San Marco di Milano, Nicoletta Caraceni ci riceve molto puntuale (il rigore e la precisione Milanese non si nota solamente nell’interno della giacca ma anche nei modi). In mezzo ai bellissimi tagli di tessuto vintage disposti negli scaffali del suo ufficio, ci offre un caffè e si accende una Merit facendomi una breve introduzione della storia della Sartoria fondata da suo amato padre: Ferdinando Caraceni.

Ferdinando Caraceni naît le 30 mai 1923 à Ortona a Mare dans les Abruzzes. Ironie du sort : le même jour et dans le même lieu de naissance de Domenico Caraceni qu’il rejoindra plus tard à seize ans dans son parcours professionnel.

Il secondera pendant dix-neuf ans Augusto Caraceni en offrant quotidiennement à la clientèle de l’homonyme Sartoria Caraceni : rigueur et coupes élégantes.

En 1967, il se lance en ouvrant son propre atelier la Sartoria Ferdinando Caraceni, en suivant verticalement chaque phase de production de son atelier : de la prise de mesures, coupe avec le patron (dessiné exclusivement pour le client), couture, repassage avec le fer ancien jusqu’aux derniers essayages.

Ferdinando Caraceni vivait son travail comme un hobby sans jamais s’apercevoir des heures qui volaient en atelier. Son objectif visionnaire était celui de léguer son savoir faire à une nouvelle génération qui grandissait avec lui en leur apprenant avec passion et dans les règles de l’art le métier et le style Ferdinando Caraceni: son revers, son épaule, son fit… Lui qui aimait beaucoup la ligne de la veste piquée à la taille mais qui détestait l’exagération et l’ostentation il aimait dire : «  Quand c’est trop serré à la taille ça fait gigolo ! Il en faut peu pour tomber dans le ridicule ! ». Nicoletta nous le décrit comme une personne avec de bonnes manières : « il portait des bas en fil d’Ecosse même en plein mois d’août avec 40 degrés… Pas comme font certains personnages aujourd’hui ! ».

Ferdinando Caraceni nasce il 30 maggio 1923 a Ortona a Mare in Abruzzo. Ironia della sorte: lo stesso giorno e nello stesso luogo di nascita di Domenico Caraceni che raggiungerà più tardi a sedici anni nel suo percorso professionale.

Affiancherà per ben ventinove anni Augusto Caraceni regalando quotidianamente alla clientela dell’omonima Sartoria: rigore e tagli eleganti.

Nel 1967, si avvia per aprire la propria Sartoria Ferdiando Caraceni, seguendo verticalmente ogni singola fase di lavorazione della sua sartoria: dalla presa di misure, taglio col cartamodello (disegnato esclusivamente per il cliente), cucito, stiro col ferro antico fino alle prove finali.

Ferdinando Caraceni viveva il suo lavoro come un hobby non accorgendosi mai delle ore che volavano in sartoria. Il suo intento visionario era quello di legare il suo “savoir faire” a una nuova generazione che cresceva con lui insegnando loro con passione e nelle “règles de l’art” il mestiere e lo stile Ferdinando Caraceni: il suo revers, la sua spalla, il suo fit… Lui che amava molto la linea della giacca presa in vita ma che odiava l’esagerazione e l’ostentazione amava dire: «  Quando troppo stretto in vita fa gigolò! Basta poco per cadere nel ridicolo !». Nicoletta c’è lo descrive come una persona a modo: «portava le calze anche ad agosto con quaranta gradi… Non come oggi usano fare certi personaggi! ».

Peu d’ouvriers sont choisis dans l’atelier Ferdinando Caraceni pour satisfaire quelques clients mais toujours dans le respect de la tradition imposée par Ferdinando Caraceni en maintenant une très grande attention dans la rigueur d’exécution et dans le travail. Pas plus de 400 costumes l’année sortent de l’atelier, seuil outre laquelle naît l’industrie (aux antipodes avec sa philosophie d’Artiste) : « Nous ne faisons pas de mode mais un vêtement sur mesure entièrement réalisé à la main ! Style, élégance et poésie ! La veste vit intérieurement  » nous explique Nicoletta Caraceni avec passion, en nous montrant la veste qu’elle porte avec élégance, réalisée il y a plusieurs années par son père. C’est la vie et l passion des mains qui réalisent le vêtement, les dimensions, les proportions, le choix du tissu, le cm en plus ou en moins qui changent tout le sens du vêtement. De nombreuses choses qui concernent le développement et le temps de réalisation de la veste.

Ferdinando Caraceni disparaît en septembre 2004 en léguant à sa fille Nicoletta Caraceni son œuvre.

Pochi operai sono scelti nel laboratorio Ferdinando Caraceni per soddisfare pochi clienti ma sempre nel rispetto della tradizione imposta da Ferdinando Caraceni e mantenendo un altissimo rigore di qualità nell’esecuzione. Non più di 400 abiti l’anno escono dal laboratorio, soglia oltre la quale nasce l’industria (agli antipodi con la sua filosofia da Artista):  «  Non facciamo moda ma una giacca su misura realizzata interamente a mano! Stile, eleganza e poesia! La giacca vive internamente!  » ci dice Nicoletta Caraceni con passione, mostrandoci la giacca che elegantemente indossa, realizzata tanti anni fa da suo padre. Sono la vita e la passione delle mani che realizzano il capo, le dimensioni, le proporzioni, la scelta del tessuto, Il cm in più on in meno che cambiano tutto il senso del capo. Tante cose che riguardano l’andatura e il tempo della realizzazione della giacca.

Ferdinando Caraceni scompare nel settembre 2004 legando a sua figlia Nicoletta Caraceni la Sartoria.

La Sartoria Ferdiannado Caraceni, est un nom connu et reconnu dans le monde entier : peu publicisé et médiatisé parce qu’il est choisi par une clientèle élégante et jamais ostentatoire. Font partie du prestigieux « Livre d’Or » des clients de la Sartoria Ferdinando Caraceni: aristocrates (Baron Edmond de Rothschild, Jacob Rothschild, Mariella Palavicino Marchi, Cesare Brivio Sforza…), politiques (Silvio Berlusconi, Sadruddin Aga Khan, Ilaria Borletti dell’Acqua…), industriels et patrons d’entreprises (Diego Della Valle, Gilberto Benetton, Arnoldo Mondadori, Yves Saint-Laurent, Lindsay Owen-Jones…)…

Nicoletta nous a permis d’essayer un blazer bleu en laine et mohair “Classic Mohair” de 290gr Holland & Sherry et un pantalon gris toujours en toile de laine “Crispaire” 280gr Holland & Sherry . La veste est légère, les détails et la coupe précise sans jamais tomber dans l’ostentatoire ou dans l’exagération des proportions. Un ensemble basique mais résolument élégant.

La Sartoria Ferdinando Caraceni, è un nome conosciuto e riconosciuto in tutto il mondo: poco pubblicizzato e mediatizzato perché scelto da una clientela elegante e mai ostentosa. A fare parte del prestigioso « Livre d’Or » dei clienti della Sartoria Ferdinando Caraceni figurano : aristocratici (Baron Edmond de Rothschild, Jacob Rothschild, Mariella Palavicino Marchi, Cesare Brivio Sforza…), politici (Silvio Berlusconi, Sadruddin Aga Khan, Ilaria Borletti dell’Acqua…), imprenditori (Diego Della Valle, Gilberto Benetton, Arnoldo Mondadori, Yves Saint-Laurent, Lindsay Owen-Jones…)…

Nicoletta ci ha consentito di provare un blazer blu in lana e mohair “Classic Mohair” di 290gr Holland & Sherry e un pantalone grigio sempre in tela di lana “Crispaire” 280gr Holland & Sherry. La giacca è leggera, i dettagli e il taglio preciso senza mai cascare nell’ostentazione o nell’esagerazione delle proporzioni. Due capi basici ma risolutamente eleganti.

Ferdinando Caraceni

Via S. Marco, 22/a, 20121 Milano MI, Italie

caracenitailor.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s