Ateliers Baudin, Lunettes sur mesure en corne ou en tortue à Paris

Il y a facilement deux ans maintenant, nous faisions la rencontre du très discret Guillaume Clerc, le créateur de lunettes sur mesure de la très confidentielle Maison : Ateliers Baudin.

L’histoire de Guillaume Clerc débute en 2016 au 38, rue de Penthièvre à Paris (à 10 pas de la très élégante rue du Faubourg Saint-Honoré – Sur le même trottoir, on peut rendre visite au Maitre Tailleur Brahim Bouloujour au 32 et au 38 une autre figure du tailoring Parisien : le Maitre Tailleur Kenjiro Suzuki). Issu du monde de la lunette sur mesure (fort d’une expérience de plus de 15 ans dans le domaine) réalisée entièrement à la main, il décide de créer sa propre Maison en s’entourant de son artiste, l’artisan Brice Maître qui travaille entre l’atelier de Paris et celui du Jura (région connue pour sa tradition de travail de la lunette: allant des lunettes de vue, aviation, sport automobiles…). Brice est capable de façonner selon vos envies toutes formes de lunettes: rectangulaires, ovales, rondes, carrées… Et surtout, dans les matières les plus nobles: acetate organique, corne de buffle ou antilope (cornes grasses : assurant souplesse et légèreté) mais aussi dans le très rare stock d’écaille de tortue (stock datant d’avant 1974 en conformité avec la convention de Washington sur les espèces protégées).

Toutes les créations partent d’une réflexion de projet orale, retranscrite et dessinée sur papier en fonction de la physionomie de votre visage (l’idée étant de sublimer votre regard avec des montures réfléchies à votre image). Ensuite il faudra prendre une décision compte tenu du choix considérable de corne dans toutes les nuances de bruns, crèmes, beiges, marrons foncés, marbrés aux reflets nacrés etc… Je dois reconnaitre que ce n’est pas si facile que ça de se projeter dans la lunette finale. Heureusement que Guillaume est là pour vous guider!

Pour ce qui est du processus « handmade »: Brice va découper sommairement la plaque de corne choisie pour créer un drageoir (fente qui s’installe sur toute la rondeur de la lunette permettant d’accueillir le verre). Par la suite vient l’étape du déforçage arrière de la lunette ce qui va lui donner de la dimension. Il poursuit toujours à la main avec une lime et une fraise rotative pour poncer petit à petit la lunette et ses branches. Les finitions: le ponçage est réalisé à la toile émeri grain fin & gros grain et le polissage à l’aide d’une sorte de tampon rotatif en flanelle servant à lisser les lunettes puis avec une peau de chamois pour rendre les lunettes translucides. On installe les charnières entre la lunette et ses branches en perçant la monture pour y enchâsser les rivets. Derniers réglages aux mesures du client : l’anglage, manipulation qui consiste à régler l’amplitude des branches en fonction de la morphologie du client. Il vous faudra enfin porter vos lunettes quelques semaines pour voire comment la matière évolue avec vous pour d’éventuels réglages de confort.

Nous avons opté pour une paire de lunettes solaires – plutôt classiques, de forme rectangulaire dans une très belle qualité de corne qui sublime la monture par un très élégant dégradé de tons bruns foncés jusqu’au ton beige clair. L’idée était d’avoir une paire  versatile et élégante en toute circonstance à l’image nonchalante d’un Mastroianni prenant le café via Veneto à Rome. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s