Simone Ubertino Rosso, de danseur œnologue à Responsable Comm chez Cerruti

Il y a bien 5 ans j’ai eu le plaisir de faire la connaissance de Simone Ubertino Rosso, alors Responsable communication du drapier Biellais Vitale Barberis Canonico. Aujourd’hui il habille le même rôle mais chez le Lanificio F.lli Cerruti

Simone Ubertino Rosso vit une enfance paisible dans le Biellais au pied des Alpes dans le village qui porte son nom, « Ubertino ». Il apprit le Français avec sa babysitter polyglotte, Michelle qui lui enseigna très jeune les préceptes pour être un gentleman irréprochable : savoir danser et connaitre le vin. Plus tard il apprendra à danser les danses de salon: Foxtrot, Valse, … Il suivra également un cours d’œnologie 20 après, qui lui permettra de devenir un fin connaisseur de vins… Simone se cultive avec ses amis Sartre, VoltaireMichelle lui dit: « N’oublie jamais qu’un homme en costume pense différemment! ».

Après ses études universitaires où il apprit le Chinois, il s’envole à Wuhan pour travailler au ministère des affaires étrangères d’Italie. Il y passe 1 an pour rentrer en Italie en 2011 en collaborant pour une fondation d’art contemporain Chinois où il fit l’interprète. Par culot in envoya un cv et une lettre de motivation pour un poste d’Assistant de Recherche à l’Université de Columbia à New-York, âgé alors de 20 ans : il reçut une réponse positive en une heure.

Simone rentre à nouveau en Italie ne sachant pas quelle nouvelle découverte professionnelle découvrir… Il se fixe alors pour projet de pointer les entreprises qui mettent en avant le savoir faire made in Italy dans trois secteurs de référence : food, design et mode. En organisant un événement de dégustations de vins, un sommelier lui conseille dans une conversation d’envoyer un CV à l’usine où il travaillait : la VBC (Vitale Barberis Canonico). Cette usine se trouvait à sept minutes en voiture de son village. La preuve en est qu’il y avait un manque en matière de communication à combler pour cette très ancienne Maison d’édition d’étoffes de luxe fondée en 1663! Il rentre chez VBC alors qu’il ne connait rien en tonte, filage, tissage et costumes sur mesure et prêt-à-porter. Il devient très vite un expert en créant le site internet de la marque et en innovant en touts points dans la stratégie et dans la communication de marque inexistante (chez les fournisseurs de tissus de façon générale à l’époque) du fournisseur de tissus de luxe en faisant des RP et des événements uniques partout dans le monde: ce qui est révolutionnaire pour un ingrédient de composition d’un produit qui n’est pas fini mais qui est à assembler avant de devenir un costume. Il passe 7 ans chez Vitale Barberis Canonico pour ensuite saisir une opportunité chez un confrère le Lanificio Flli. Cerruti chez qui il rencontrera le très charismatique Monsieur Nino Cerruti que nous espérons pouvoir vous proposer en interview dans un prochain épisode à venir.

J’ai pris beaucoup de plaisir dans la réalisation de cette interview. Si vous aussi avez aimé ce podcast, n’hésitez pas à laisser un commentaire en le notant avec 5 étoiles sur Apple Podcast. Vous pouvez également vous abonner sur la plateforme pour ne pas rater une miette des podcasts à venir !

Bonne écoute,

Stéphane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s