Comment choisir une montre vintage ?

Il y a six ans je ne portais pas de montres. Elles n’éveillaient pas en moi cette forme de curiosité qui passionne les mordus de garde-temps mécaniques. Peut-être parce-que je ne m’y intéressais pas, je ne les comprenais pas et n’avais pas envie de les comprendre. J’en voyais « d’énormes » portées sur des poignets de « petits VRP du mois » ou de « golden boys », nantis affichant leur réussite de la façon la plus gargantuesque, brillante, opulente possible…  Au fond de moi même, je trouvais ça pas très distingué, voir vulgaire de savoir qui avait la plus grosse. De plus l’objet, le bijou, n’était pas indispensable à mes yeux, je me servais de mon « téléphone de dealer » de l’époque pour regarder l’heure. Aujourd’hui, comme pour de nombreuses choses de la vie… Je peux dire que ça a changé ! Ne dit-on pas il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ?

montre-vintage-piaget-protocole-cocktail-negroni
Montre vintage Piaget Protocole et le fameux cocktail italien : le Negroni

Chemin de la montre

Je n’ai pas hérité de la passion des montres vintage de mon père, qui ne portait pas de montres ou très peu.  J’ai cependant pu observer mon grand père en porter, toujours, de très petites et discrètes en or jaune, se glissant quand il le voulait, de façon très élégante sous le poignet de sa chemise Brooks Brothers ou Turnbull & Asser selon l’occasion. Il arborait de de façon très pudique : Jaeger-Lecoultre, Chopard, Tissot… Loin du monde bling-bling des Royal Oak, Nautilus, Daytona ou autres Submariner qui restent emblématiques de par leur notoriété et prestige. Puis les premières Flik-Flak à ma plus tendre enfance, cette montre classique de la marque Beuchat (cadeau de première communion), cette Swatch chrono avec bracelet en acier à mes 15/17 ans, puis de pire en pire cette montre Just Cavalli en acier achetée à Rome dans une boutique de montres multimarques, puis enfin cette grossière Louis Pion rectangulaire avec indexes romains… Après ça j’ai stoppé le port de la montre (comme pour le parfum, mais c’est un autre sujet qu’on pourrait aborder dans un prochain article…). Je ne me sentais pas à l’aise avec ce que je portais, je ne savais pas ce qu’était une jolie montre pour pouvoir m’y intéresser convenablement. Mon oeil en cette période n’était pas suffisamment aiguisé.

Il y a six ans, je tombe par hasard sur une petite Tissot à quartz type années 70’s avec indexes en traits larges et aiguilles fines. Une montre sans grande prétentions certes mais qui se rapprochait de ce que je recherchais dans le fond :

  • petite boîte avec ses 35mm de diamètre environ
  • un look évoquant les années 50/60
  • ce n’était pas de l’or mais de l’acier dans les tons or
  • j’aimais bien la forme minimaliste ronde
  • le bracelet était marron grainé et imitait le crocodile

J’avais donc une idée de là où je souhaitais emmener ma recherche de la montre idéale…

Les goûts, les formes et les couleurs

Comme dans tous les domaines il faut s’habituer aux formes, aux couleurs à l’émotion aussi que procure un objet au départ pour comprendre ce que l’on aime et ce que l’on aime pas puis on filtre. Vous aimez peut-être les montres :

  • rondes
  • carrés
  • rectangulaires
  • octogonales
  • fantaisie

De type chrono, à indexes romains ou à traits sans chiffres… Avec un boitier en argent, en or… Avec ou sans complications… Grandes ou petites… Il y a un milliard de possibilités, mais il y a aussi un genre de montre pour chaque personne.

Si vous souhaitez vous familiariser avec les formes de montres vintage emblématiques et de caractère, de celles qui ont une vraie histoire à raconter… Nous vous recommandons chaleureusement l’ouvrage :

  • A Man & His Watch de Matt Hranek (les photos et le format du bouquin sont incroyables).
couverture-livre-a-man-and-his-watch-matt-hranek
Couverture livre A Man & His Watch de Matt Hranek
  • Montres de Judith Miller (mini format qui regorge de pépites que j’aime feuilleter de temps en temps).
montres-loeil-chineur-judith-miller
Couverture du livre Montres, l’oeil du chineur de Judith Miller.

Rechercher des « dealers » de montres vintage

Je me suis procuré l’incroyable livre Montres-Bracelets pour me faire une culture sur les Maisons Horlogères existantes et passées, mais aussi pour nourrir le regard aux formes et couleurs des différents gardes-temps de poignet.

livre-montres-bracelets-gisbert-brunner-christian-pfeiffer-belli
Couverture livre Montres-Barcelets

Les marques et Maisons présentes dans le triangle d’or Parisien (rue Saint-Honoré, Place Vendôme, rue Scribe etc…) étaient de toute évidence hors de porté de mon portefeuille, même si quand on aime on ne compte pas… Cependant (et heureusement), j’avais repéré chez ce marchand de montres vintage à Bruxelles, le Collection Heure d’Antoine Rauis mon premier coup de coeur :

  • une montre vintage : circa 1970’s
  • une petit boîtier : 35mm
  • une marque respectable : Longines
  • une forme qui me convenait : ronde 
  • de l’acier : couleur or
  • dernier point, mais de grande importance le prix : un peu moins de 700€ de mémoire

Certes, elle n’en valait pas plus et si je devais m’en séparer aujourd’hui, j’irais pas très loin. Cependant, elle a acquis au fil des années une valeur sentimentale.

longines-collectionheure-pez-oliver-peoples
Montre Longines vintage sur carte nautique ancienne et livre Sacha Guitry, Pez, stylo Mont Blanc

Ce n’est pas (toujours) une question d’argent

Quand les ignares (dans le bon sens du terme, j’en étais un il y a pas si longtemps de ça) pensent que s’intéresser aux montres anciennes implique de gros moyens, je viens de vous démontrer que c’est faux. Pour moins de 1000€ vous pouvez vous offrir des montres de genre, des montres de caractère à la personnalité bien présente qui habilleront vos poignets de façon résolument élégante. Bien choisies, elles vous procureront satisfaction personnelle, elles ne passeront pas inaperçues des amateurs, elles vous remémoreront des histoires ou anecdotes diverses et variées, vous trouverez difficilement votre voisin de bureau porter la même montre… Enfin, les montres créent des liens en plus de donner l’heure !

J’ai pu trouver en chinant sur des salons de vintage, même des montres anciennes pour 200€ qui font leur « bella figura ». Mais aussi :

montre-vintage-omega-seamaster
Montre vintage Omega Seamaster
montre-vintage-rolex-oyster-speedking
Montre vintage Rolex Oyster Speedking
montre-vintage-piaget-protocole
Montre vintage Piaget Protocole
montre-vintage-longines-seventies
Montre vintage Longines
montre-vintage-omega-pre-seamaster
Montre vintage Omega pre Seamaster
montres-vintage-omega-longines
Montres vintage Omega et Longines

Tout ce qui est petit est mignon

Sans le savoir, j’allais dans le sens de ce qui est en train de devenir une tendance : le retour des montres à petits calibres.

Les montres que j’ai pu accumuler au cours de ces six dernières années comportent un diamètre se situant entre 30mm et 35mm environ. J’aime ce format qui pourrait être jugé féminin aujourd’hui, bien qu’ils ait été le standard d’il y a quelques décennies. Je l’apprécie particulièrement car le bijou (la montre) dégage un charme fou, beaucoup de personnalité ainsi qu’une forme d’élégance discrète aux antipodes avec la vulgarité opulente qui se vend aux hommes en costume de « président génération start-up nation » ou aux kékés nantis faisant les beaux à leur table du Club 55 à Saint-Tropez. Elle se cache facilement et selon les circonstances sous le poignet de chemise, ne permettant pas au premier passant d’avoir des idées opportunistes ou de vous juger (vivons bien, vivons cachés).

Comment porter une petite montre vintage

La petite montre vintage est très facile à accorder avec vos tenues business mais ravivera aussi vos tenues décontractées. Pour certaines montres je me suis fait réaliser des bracelets sur mesure noirs en crocodile brillant ou queue de castor brillante pour les tenues formelles et pour les tenues plus sport du cuir brute avec des surpiqures contrastées écrues chez :

buttice-paris-naples-chemises-sartoriales-homme-coton-lin-rayures-framboise-detail-telephone
Chemise Butticé Paris Naples, bandana Kapital Japan par Jinji et veste Caraceni entrain d’appeler au téléphone vintage
montres-vintage-petit-calibre-longines
Pantalon bespoke Ferdinando Caraceni, boots western Barbanera et montre vintage Longines
montres-vintage-petit-calibre-omega-pre-seamaster
Montre vintage de petit calibre Omega pre Seamaster, circa 1950’s
montre-vintage-petit-calibre-omega-seamaster
Montre vintage de petit calibre Omega Pre Seamaster, Circa 1950’s
montre-vintage-petit-calibre-piaget-protocole
Montre vintage de petit calibre Piaget Protocole
montres-vintage-petit-calibre-rolex-speedking
Montre vintage de petit calibre Rolex Speedking, CIrca 1940’s/1950’s
montres-vintage-petit-calibre-rolex-speedking
Rolex Speedking Circa 1950 avec bracelet en cuir Camille Fournet, veste Sartoria Crimi et Church’s Graftones.

Amateur, accumulateur, collectionneur, malade…

Il existe plusieurs profils d’hommes qui recherchent une montre simplement pour lire l’heure. Ceux qui spéculent indépendamment de l’esthétique de la montre. Ceux qui choisissent un modèle « statutaire » précis pour briller en société. Puis il y a les accumulateurs qui rassemblent des modèles totalement différents les uns des autres et les collectionneurs qui font une fixette sur un type de modèle ou sur une seule marque. En ce qui me concerne, je pense juste être un modeste amateur de montres vintage qui succombe à l’émotion que peuvent procurer ces bijoux de poignets au coeur mécanique.

Ne ratez pas nos précédents article sur où se procurer une montre vintage à Paris :

  1. Rive droite
  2. Rive gauche
  3. Puces de Saint-Ouen

Et vous quel est votre relation face aux montres de poignet ? En portez-vous ? Si oui, des montres anciennes ou modernes ? Si non, qu’est-ce qui fait que vous n’en portiez pas ?

Stéphane

Découvrez la Marque du Magazine Gentleman Chemistry :

 

chemise-posillipo-cravate-zebra-buttice-paris-naples

2 commentaires sur “Comment choisir une montre vintage ?

  1. Les montres sont des pièces phares qui communiquent votre sens du style et de la personnalité. Selon la marque et le modèle, ce que votre montre dit de vous, c’est que vous êtes un succès, puissant, sophistiqué, aventureux, un passionné d’horlogerie ou conscient de la santé et de la forme physique.

    J'aime

    1. Absolument, elles sont bien plus qu’un indicateur du temps, qu’un bijou pour homme… A une époque où il suffit de regarder son téléphone pour avoir l’heure précise.

      A très vite Marine !

      Stéphane

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s