Les meilleures marques de chemises artisanales made in Italy pour hommes à Paris

La chemise est doit être la pierre angulaire de la garde-robe du vestiaire masculin… C’est la chemise qui vient en premier au contact de la peau des hommes (mais aussi visible, contrairement aux autres sous-vêtements cachés par le pantalon et les chaussures) et ce, à raison d’une chemise par jour, toute la semaine.

Que ce soit la chemise business, pour cette négociation de contrat avec votre client, ou les chemises sport, pour les loisirs tolérant un peu plus de décontraction (chemises portées sans cravate) comme pour ce rendez-vous avec madame pour boire un cocktail au Harry’s Bar. Il ne faudrait jamais négliger le choix d’une chemise car elle en dit beaucoup sur votre personnalité, une chemise bien coupée, avec le bon col, dans la bonne matière, avec ou sans poche, des boutons en nacre australienne plats ou épais… vous rendra bien plus séduisant que l’inverse.

chemise-sartoriale-homme-coton-lin-bleu-ciel-rowing-blazers
Une belle chemise peut faire la différence avec une chemise commune.

La qualité est une somme de détails

Vous n’imaginez pas le plaisir et la satisfaction personnelle que peut vous procurer de posséder des chemises que les autres ne font pas / n’ont pas que ce soit en fabrication de chemises sur-mesure ou en fabrication de chemises en prêt-à-porter :

  1. Les plus belles étoffes de chemises dans des tissus en twills ou popelines de préférence en double retors au titrage plus luxueux et fin, au toucher soyeux selon les goûts et les occasions mais impérativement dans des matières 100% naturelles (tissus de chemises de provenance italienne ou britannique).
  2. La fabrication de chemises se doit d’être soignée avec une constance et un espacement du détail de la couture avec entre 5 à 7 points au cm et des coutures rabattues et cachées dites aussi coutures anglaises (italienne, britannique ou française pour le top des chemises).
  3. L’emmanchure décalée (permettant un mouvement et un confort sans égale sans que vous sentiez un tiraillement au niveau de l’aisselle).
  4. Les boutons en nacre australienne (et non pas de trocas qui est la nacre bon marché) qui vont de la plus luxueuse sur la partie la plus épaisse du coquillage à la la plus fine, blanche de préférence, qui lui donnera les plus belles nuances de reflets (considérez les comme des bijoux à part entière du vêtement).
  5. Les passages cousus à la main présents dans la construction des chemises italiennes, principalement : col , quart d’épaule, emmanchure décalée, gorge intérieure et extérieure, boutonnières, boutons cousus avec le point zampa di gallina (littéralement pied de poule/à Naples, fleur de lys), les travetti (renforcements de la patte du capucin) sur les manches, les hirondelles de renfort (que vous seul reconnaîtrez : le luxe pour vous).

Voici une liste non exhaustive de chemisiers, faiseurs, artisans chemisiers sur-mesure et boutiques qui proposent ce type de fabrication de chemise artisanale (tailleur = sartoriale) :

Naples

  • Avino Laboratorio Napoletano – laboratorionapoletano.it chez l’Officine – officine-paris.fr 71 Avenue Marceau, 75116 Paris et chez Chato Lufsen – chatolufsen.shop 41 Rue de Verneuil, 75007 Paris
Chemise sartoriale en denim Avino Laboratorio Napoletano.
La chemise en denim portée sur un costume : ou comment allier élégance décontractée ?
  • D’Avino – davinonapoli.com
  • Barba – barbanapoli.shop ou chez Willman – willman-france.com 21 Rue Jean Mermoz, 75008 Paris
  • Borrelli – luigiborrelli.com
  • Borriello – borriellonapoli.it
  • Butticébutticeparisnaples.com ou chez Ardentes Clipei – ardentesclipei.com 56 Rue Saint-Georges, 75009 Paris et chez SuperStitch – superstitch.paris 13 Rue Racine, 75006 Paris
chemise-bleue-ciel-coton-lin-buttice-paris-naples
Frappez avec les détails. Il y a chemises et chemises.
  • Camiceria Sannino – camiceriasannino.com
  • Camiceria Piccolo – camiceriapiccolo.com
  • Finamore – finamore.it ou chez Willman – willman-france.com 21 Rue Jean Mermoz, 75008 Paris
  • Maria Santangelo – mariasantangelo.it
  • Salvatore Piccolo – salvatorepiccolo.com
chemise-rayures-double-poche-salvatore-piccolo-napoli
Chemise Salvatore Piccolo à deux poches à porter avec ou sans cravate. Oui !
  • Vincenzo di Ruggiero – vincenzodiruggiero.com ou chez Cairns – 104 Boulevard de Courcelles, 75017 Paris

Pouilles

  • Mazzarelli – camiceriamazzarelli.com
  • G. Inglese – chez Chato Lufsen – chatolufsen.shop 41 Rue de Verneuil, 75007 Paris

Milan

  • Siniscalchi – Viale Vittorio Veneto, 32, 20124 Milano MI, Italy

Bologne

Bergame

  • Emanuele Maffeis – emanuelemaffeis.it ou chez Willman – willman-france.com 21 Rue Jean Mermoz, 75008 Paris

Toscane

  • Gherardi – alessandrogherardi.com

Angleterre

  • Turnbull & Asser – turnbullandasser.co.uk

France

  • Daniel Lévy –  daniel-levy-chemise.com 3 Rue du Cirque, 75008 Paris
  • Liste Rouge – listerouge.fr 138 Rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris
  • Charvet – charvet.com 28 Place Vendôme, 75001 Paris
  • Courtot – maison-courtot.com 113 Rue de Rennes, 75006 Paris
  • Lucca – 58 Boulevard des Batignolles, 75017 Paris
  • Swann & Oscar – (demandez la fabrication italienne) swannetoscar.com 1 Rue de l’Arcade, 75008 Paris

Mais aussi en fabrication de chemises italiennes 

  • Hartwood – hartwoodparis.com 6 Rue Marbeuf, 75008 Paris
  • Franck Namani – francknamani.com 4 Rue Marbeuf, 75008 Paris
  • Sirecci – 27 Rue Marbeuf, 75008 Paris
  • Kiton – kiton.com 29 Rue Marbeuf, 75008 Paris
  • Cairns – 104 Boulevard de Courcelles, 75017 Paris
  • Stefano Ricci – stefanoricci.com 34 Avenue George V, 75008 Paris
  • Chato Lufsen – chatolufsen.shop 41 Rue de Verneuil, 75007 Paris
  • Gabriel Paris – maisongabrielparis.com 26 Rue du Mont Thabor, 75001 Paris

Découvrez la Marque du Magazine Gentleman Chemistry :

vignette-poing-americain-buttice

15 commentaires sur “Les meilleures marques de chemises artisanales made in Italy pour hommes à Paris

    1. Bonjour Thierry,

      Merci à vous pour votre soutien !

      Attendez-vous à plus de régularité dans nos contenus que nous soignons du mieux possible (qualité et non pas quantité « sponsorisée »).

      Vous souhaitant un excellent week-end,

      Stéphane Butticé

      Aimé par 1 personne

  1. Bonsoir Stéphane, je pense également que Jean-Manuel Moreau a également une belle offre de chemises artisanales faites en Italie en demi ou sur-mesure…
    C’est également curieux que vous ne mentionnez pas votre propre fabricant de chemises qui est Errico Formicola…
    Enfin, en Italie, à Bologne, il y a aussi la marque « Marol » qui fait des chemises sublimes…
    Bien cordialement.
    Patrick Camilletti

    J'aime

  2. Chez Pierre Degand sur ce site,je n’ai pas vu, dans le répertoire de chemises pour hommes, celles qui portent la marque GHERARDI.

    Les chemises que j’ai eu l’occasion de parcourir en magasin vont de 250,00 EUR à 290,00 EUR, soit une gamme de prix que je n’ai vu, nulle part, sur Internet. Les chemises GUERARDI visibles sur Internet avoisinent des prix nettement inférieurs allant de 64,00 à 65,00 EUR jusqu’à environ 120,00 EUR.

    Comment expliquer cet écart de prix aussi important ?

    J'aime

    1. Bonjour André,

      Sans doute la fabrication machine des chemises, la qualité des tissus, l’origine de la façon… Honnêtement à ce prix là… A vous de vous poser les bonnes questions… Rien que pour le tissu si il est de qualité… A ce prix là je suis sceptique. Quand vous achetez une barquette de viande à 3€ au supermarché : savez-vous comment elle est abattue, élevé la bête ? Dans les colonnes de gentlemanchemistry.com nous nous adressons pas à ceux qui cherchent un prix, nous nous adressons à ceux qui sont attentifs aux détails, qui veulent s’offrir du rêve. On peut produire une chemise à 10€ aussi si l’on veut mais détrompez-vous elle aura l’air d’une chemise à 10€. Sachez qu’une chemise de qualité Italienne faite dans les règles de l’art se vend entre 280€ jusqu’à 650€ et plus. Si vous recherchez le meilleur prix il existe des marques comme Asphalte qui font le « taff » suivant leur vocabulaire de communication ressemblant à leur cible.

      Belle journée,

      Stéphane

      J'aime

    2. Bonjour Stéphane et André,

      N’oublions pas que la boutique Degand (qui a d’ailleurs d’excellents produits) a parfois tendance à vendre les produits de ses marques partenaires entre 10 et 20 % plus cher que le prix de vente conseillé par les marques elles-mêmes (c’est mon avis). Donc, ce n’est pas forcément un bon exemple. Pour les chemises d’Alessandro Gherardi, il y a effectivement plusieurs lignes et donc plusieurs grilles tarifaires, il est fort possible que les chemises vendues par Degand (comme celles de la boutique Gabriel de Paris) soient celles de la ligne « Premium » de Gherardi, d’où le prix onéreux. Par contre, il est tout à fait faisable de trouver des chemises Gherardi de belle qualité en PAP avec quelques passages à la main (et d’autres marques de chemises italiennes haut de gamme bien connues) vendues dans une grille tarifaire entre 50 et 150 Euros (il faut trouver sa taille…) chez des destockeurs sur Internet comme Yoox, en laissant de côté les boutiques multimarques « physiques » qui margent plus (hors soldes et promotions).
      Bien cordialement.
      Patrick Camilletti

      J'aime

        1. Bonjour Stéphane,
          Il s’agissait juste d’aider André à trouver une chemise de qualité correcte au prix le plus serré possible en utilisant d’autres biais. Par contre, malgré tout le respect que je vous porte, la dernière remarque que vous faites à mon égard fait preuve plus de morgue que d’ironie, personnellement, je trouve ça assez « limite » (voire limité) de votre part…

          J'aime

          1. Bonjour Patrick,

            Pas d’ironie, je suis sérieux.

            Je me tue à la tache au quotidien et quand je vois des personnes cherchant un prix et non pas un produit je leur dit foncez : mes clients me font confiance et veulent ce style, cette qualité, cette désidérabilité…

            J’ai déjà eu des forumeurs « experts » qui n’ont jamais rien acheté d’autre que des vêtements de seconde main et qui venaient m’expliquer de façon limite insultante comment je devais faire mon travail. Ne le prenez pas personnellement ma réponse est générale et je m’en cache pas aujourd’hui : je ne suis pas à la recherche de ce type de persona.

            Chacun est libre d’acheter le produit qu’il veut et où il le veut, je ne m’adresse pas à la clientèle de la seconde main ou celle qui recherche un prix je m’adresse à une clientèle qui apprécie le style que je propose et qui peut se le permettre.

            Belle journée à vous,

            Stéphane

            J'aime

          2. Bonjour Stéphane, la chose que vous n’avez peut-être pas comprise, c’est qu’il y a également des gens (qui ont aussi les moyens) qui recherchent aussi une corrélation entre un produit qualitatif et un prix le plus juste (et non le plus bas). Ce n’est pas du radinisme ou une vue de l’esprit. Je ne parlerai pas de seconde main, mais uniquement de vêtements neufs. C’est évident aussi qu’il est inconcevable d’avoir la qualité de vos chemises avec le prix d’une chemise Primark (vous vous situez d’ailleurs dans la fourchette « moyenne » au niveau rapport qualité-prix pour un PAP haut de gamme chemises et accessoires).
            Dire que « le prix s’oublie, la qualité reste » c’est certainement vrai à long terme, mais dire qu’on désire un produit et qu’on se fiche du prix, c’est de moins en moins le cas, même pour des enseignes dites de « luxe » … Bref, pourquoi devrais-je acheter ma chemise Kiton chez Degand à 590 Euros, si X ailleurs vend la même à 420 Euros, et si je suis patient, 2 ans après, Yoox la vend à 200 Euros ???

            J'aime

          3. Bonsoir Patrick,

            Je suis d’accord avec vous sur tous les points mais je m’agace de cette vague de preneurs de temps qui très souvent n’ont pas les moyens et font la leçon comme s’ils avaient les moyens de leurs envies… Qu’ils lancent leur (énième) média de test achat mélangeant des marques d’entrée et milieu de gamme, ou mieux qu’ils créent leur marque à commencer par se faire accepter chez des fournisseurs, façonniers quand ils ne sont personne avant de commercialiser leur premier produit : si c’était si simple tout le monde aurait sa marque, sa boîte. Ceux-là s’ils cherchent un prix ils peuvent aller dans les outlets, sur yoox comme vous dites ou même faire les poubelles chez Guerrissol (je l’ai fait aussi ! Et il faut en avoir envie). Puis personne ne les oblige à acheter un produit qu’ils perçoivent comme cher ou peu cher… Quand on achète une Rolex on ne se dit pas que c’est cher par rapport à ce que coûte l’acier constituant la montre et son assemblage ? Ce sont des débats que j’ai déjà évoqué 1000 fois et ennuyants… Car encore une fois je ne me positionne pas comme une marque qui justifie ses coûts comme les jeunes pouces de la start-up nation éco responsables… Sur gentlemanchemistry.com je ne parle jamais de prix, dans quasiment aucun article : c’est vulgaire parler argent 🙂 Plaisanteries à part… Ce que je fais, je le fais depuis 2014 par passion ! Et on ne s’enrichit pas avec la passion, du coup je ne passe plus les commentaires qui viennent m’expliquer les politiques de prix (pas contre vous, mais de façon générale pour les futures polémiques). Puis souvent ce sont des discours de pinces ou de gens qui n’ont pas les moyens et dans les deux cas je préfère leur laisser la victoire sur leur combat. Puis tous les produits ne se valent pas…

            Mes clients le plus souvent ne connaissent même pas l’existence de Gentleman Chemistry, certains achètent une chemise pour se faire plaisir, d’autres par paquets de 4 à 8 chemises (qu’ils me réglement de façon extrêmement élégante et sans jamais demander de remise ou en essayant de négocier comme des truands)… C’est plus difficile pour une marque de faire son acquisition quand elle part de 0 (ce qui demande énormément de temps à créer des produits, sites, RP, contenus, répondre à toutes les demandes même celles qui au bout de 1000 messages n’aboutissent à rien) mais je suis plutôt satisfait de la tournure que prend le développement de la marque et des clients qui me manifestent leur confiance et fidélité. Rome ne s’est pas faite en un jour, mais justement des marques comme Namani, Kiton et Attolini ont ce prix là car ils ont un héritage, de l’ancienneté et choisissent leur positionnement en écrémant de façon naturelle leur clientèle, je vise ce positionnement sur le long terme : je ne pense pas qu’ils aient dans leurs boutiques des experts qui déballent la leçon de PG en boutique sans rien acheter après ? Encore une fois, si j’avais voulu toucher la clientèle Parisienne Mainstream j’aurais du m’aligner sur les produits de la vague start-up greenwashing et licornes… Le meilleure moyen de soutenir une marque si l’on apprécie ce qu’elle fait c’est de s’offrir ses produits. Je reste à votre disposition si je peux vous venir en aide.

            Belle soirée à vous,

            Stéphane

            J'aime

  3. Bonsoir Stéphane,

    Merci d’avoir pris le temps d’avoir répondu avec honnêteté et franchise. Bien évidemment qu’il faut soutenir des jeunes marques comme les vôtres qui dépensent sans compter de leur temps et de leur argent (sans mauvais jeu de mots ;-)) pour proposer des produits les plus aboutis possibles au niveau du sourcing et de la fabrication à des prix moins chers que ceux du « cartel du luxe » (j’aime bien cette expression de Jean Touitou, le fondateur d’APC ou de boutiques multimarques de grand luxe ou des chemisiers de « réputation » comme Charvet.
    Je pense aussi à votre pendant « français » : Reda Slaoui (qui n’existe plus malheureusement comme Kalgati), à Robert Kerr, à Dominique Lelys, à Gentleman Clover, à Luteys pour les vestes… Après, il en faut aussi pour tous les goûts : la communication d’Asphalte est détestable, le rapport qualité-prix est relativement bon mais n’est pas exceptionnel pour des basiques mais si ça peut permettre à des personnes de ne plus acheter chez Zara ou H et M (pour ceux qui ont un peu plus de moyen), c’est déjà ça en mettant un peu plus cher pour une confection européenne.
    Bien sûr que des marques comme Stefano Ricci, Rubinacci, Belvest, Isaia, Ravazzolo, Attolini, Kiton… sont magnifiques et font rêver, mais quand je vois qu’à la boutique de Cannes (Kiton), ils vendent un costume à 12645 Euros, même si c’est peut-être le plus beau tissu et la plus belle façon du marché qui existe en PAP, ça ne reste que du PAP retouchable(soit deux fois plus cher que 2 costumes Cifonelli ou Camps sur mesure), on nage en plein délire, il n’y a plus de notion de réalité . Quant à Namani,qui n’est pas un fabricant, il appose ses étiquettes sur les chemises (Finamore) et sur ses luxueux pulls en cachemire italien pour les vendre 30% plus chers que le marché donc cet écrémage dont vous parlez fait qu’on retrouve malheureusement parfois plus de nantis que de véritables amoureux du vêtement. A façon égale à Namani, je préfère peut-être Hartwood avec des prix moins excessifs.
    Au plaisir de vous lire.
    Bien cordialement.
    Patrick Camilletti

    J'aime

  4. Et puis paradoxalement, l’émergence du Net fait qu’il n’y a jamais eu autant de marques italiennes, anglo-saxonnes, américaines, scandinaves ou asiatiques au niveau du PAP, de l’accessoire et des souliers qui font des produits de grande qualité… La France me semble comme toujours un peu à la traîne mais il y a de plus en plus de projets qui essaient de valoriser le savoir-faire et le faire-savoir hexagonal…
    Quant aux forums à des niveaux et style différents (De pied en Cap, Borasification…), et les blogs (Comme un Camion, Bonne Gueule, Very Good Lord, GC,Jamais Vulgaire, PG, Stiff Collar), chacun a le mérite d’exister et d’apporter sa pierre à l’édifice… Je vois plutôt cette émergence comme une complémentarité et une richesse malgré des « sensibilités » parfois divergentes…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s