Nouer une cravate : le nouveau punk !

chemises-buttice-tirage-cravate

Porter une cravate : le nouveau punk !

A l’ère où la « perception » de la hype s’inscrit dans le porter le dernier sweat-shirt (made in China) de la dernière marque New-Yorkaise à la mode (avec son logo en forme de croix fléchée ou bien avec un rectangle rouge signifiant votre appartenance « statutaire tribale ») il existe encore (et heureusement pour eux) des irréductibles qui prennent encore plaisir à choisir et à nouer leurs cravates (hors : mariages, Bar Mitzvah, entretien d’embauche ou contexte professionnel où il faut rentrer dans le rôle…) dans les plus belles soies doublées ou non. De la même façon que de posséder du beau mobilier d’intérieur design, une belle automobile ou montre, on peut aussi exprimer son « statut » (si c’est l’objectif pour certains) et goût pour les belles choses en portant des pièces artisanales qui ont une âme et qui vous procureront du plaisir personnel à chaque port.

veste-sartoria-crimi-tweed-chemise-avvocato-buttice-chausette-mondrian-bresciani
Veste bespoke en tweed Sartoria Crimi avec chemise et cravate Butticé.

Subir ou prendre plaisir à porter une cravate

Porter une cravate pour porter une cravate n’a aucun intérêt : nous vous donnons raison. Vous préféreriez sans doute traÎner dans l’uniforme (uniformisation = commun = être pareil au troupeau…) d’une personne quelconque : le jean, t-shirt et baskets ? Personne ne veut ressembler à une personne quelconque. À tort on pense qu’on est plus à l’aise dans un jean que dans un costumeOn ne peut pas prendre du plaisir en portant ce type de vêtement ou d’accessoire : on le subit car obligatoire et on vous percevra mal à l’aise avec car vous ne le posséderez pas avec votre personnalité ! Souvent quand on le subit le port de la cravate, tout comme le costume on le subit car on ne s’y sent pas bien :

  • Pas confortable, engoncé, serré, large
  • Pas à son avantage, mal coupé, dans des matières cheap
  • Pas sexy, pas désirable et désiré, pas en confiance avec soi-même

D’où l’importance de choisir son costume ou sa cravate et non pas prendre le premier prix en se disant que c’est pour le travail. Justement, vous travaillez logiquement cinq jours sur sept ! C’est de votre image et de votre « deuxième maison que vous occupez au quotidien » dont il s’agit ! Ici il est question de vous démarquer par la qualité d’une cravate sophistiquée et raffinée mais avec beaucoup plus de personnalité qu’une cravate quelconque.  Pourtant porter une cravate que vous aurez choisi pour sa qualité de confection et de construction, sa légèreté et son motif de tissage (jacquard ou d’imprimé) vous permettra de vous distinguer de ce collègue à la machine à café qui porte cette seule et unique cravate industrielle sinistre violette à motifs douteux (souvent étriquée) en polyester qu’il doit passer déjà nouée autour du coup comme la corde d’un pendu. Porter une jolie cravate roulotée à la main qui flottera de façon nonchalante durant vos déplacements du bureau au bistrot pour le déjeuner vous procurera plus de plaisir que vous ne pouvez l’imaginer ! Oui, vous vous sentirez élégant et vous prendrez enfin plaisir à la nouer afin d’obtenir le plus petit noeud avec une très belle goûte (car la grandeur du noeud n’affirmera pas votre virilité, détrompez vous ! Et puis il mettra en évidence votre visage et non pas votre noeud pâteux de Commercial du mois Century 21… Appréciation personnelle de ndlr) ! Oui encore une fois ici il est question de proportions, d’équilibre, d’harmonie et de différentiation : aussi par le noeud de cravate. En effet, n’avez vous jamais observé toutes ces personnes ne prenant pas de plaisir à porter la cravate, souvent ils ne savent pas la porter, la nouer (avec des gros noeuds assez grossiers) et on ressent qu’ils n’aiment pas la porter pour les raisons décrites plus haut dans l’article. Choisir si vous allez porter votre cravate avec le petit pan de tissu en soie italienne plus long que le grand, choisir de porter une cravate en tricot de soie, choisir de porter une cravate en soie imprimée ou une cravate en tissage jacquard à motifs ou à rayures club… Finalement vous vous rendrez compte qu’il existe une infinité de possibilité pour ne pas faire comme les autres et de ne pas ressembler à tout le monde (à moins que ce ne soit votre objectif ? Je pense que personne ne voudrait passer pour un anonyme) vous permettant de vous distinguer pour ne pas se confondre.

costume-croise-toile-laine-chemise-sartoriale-cravate-buttice-paris-naples
Chemise et cravate Butticé.

Power suit et power cravate

On parle souvent de power suit.

Quoi vous ne voyez pas ? Le dicton dit que l’habit ne fait pas le moine dans le monde bisounours : oui ! Malheureusement je me répète mais la réalité est tout autre et ce n’est pas moi qui le dit. Je l’ai lu dans un bouquin de vente (au hasard, dans un bouquin sur la vente et techniques de persuasion écrit par Jordan Belfort l’auteur du best seller le Loup de Wall Street) et vécu directement ou indirectement… Quelqu’un qui vous recevrait avec une apparence négligée, mal rasé, les pellicules sur sa chemise, les ongles noirs ou rongés, les chaussures mal entretenues, vous donnera probablement une moins bonne impression et vous inspirera moins confiance que quelqu’un de soigné habillé de façon élégante ? Entrez dans le hall du Ritz habillé comme un junkie ou comme un rappeur (sauf si vous êtes Kanye West, mais vous n’êtes pas Kanye West sauf preuve du contraire) dix personnes vont vous tomber dessus pour vous demander : « on peut vous aider ? ». Si l’on traduit, cette phrase signifie poliment que faites-vous ici, vous êtes vous perdu ? Entrez cette fois-ci habillé avec une belle veste, une paire de mocassins soignés vous pourrez vous balader dans le couloir menant au Bar Hemingway ou bien simplement faire une pause technique dans les luxueux WC du Palace sans que personne ne vous demande quoi que ce soit.

Le power suit c’est la métaphore visuelle (qui peut leurrer, j’en conviens !) c’est le costume de pouvoir à l’intersection de l’audace et du conservatisme (des codes établis par la dite « haute société »). Le power suit renvoie une image rassurante et de pouvoir de son propriétaire. A l’image de Gordon Gekko dans le film Wall Street, Steve Mc Queen dans l‘Affaire Thomas Crown, les Affranchis de Martin Scorsese ou comment ne pas citer 007 alias James Bond toujours tiré à quatre épingles ? Des hommes qui ont du charisme et de la présence certes mais ces qualités sont accentuées par le choix de leurs tenues vestimentaires.

J’ai découvert récemment que l’une des professions qui dépensait le plus en costumes était la profession des avocats. En effet les avocats sont souvent tirés à quatre épingles car en plus d’aimer s’habiller ils utilisent leur apparence comme instrument de travail afin d’intimider la partie adverse avec leur élégance vestimentaire.

michael-douglas-gordon-gekkothe-thomas-crown-affairray-liotta-joe-pesci-goodfellassean-connery-james-bond-goldfinger

Vous me suivez ?

Il est de même avec la cravate, une cravate roulotée main, réalisée à Naples avec la bonne largeur, longueur, dans la bonne matière, couleur, print, tissage etc… Peut vraiment faire la différence dans votre quotidien. On a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne impression et le vêtement fait partie de cette équation. Le power suit et la power cravate sont en somme une sorte d’armure de chevaliers des temps modernes : pourquoi croyez-vous que Mark Zuckerberg devant la commission de juges porte un costume et une cravate ?

Si vous fantasmez devant l’apparence de ces icônes séduisantes du cinéma et dans la vie (on connait tous ces personnes à qui l’on fait tout le temps des compliments sur leurs tenues : qui n’aimerait pas recevoir ce type de compliment ?) il faut changer vos habitudes vestimentaires en étant plus regardant quant’à la qualité du vêtement avec une certaine forme de discipline. Connaitre la valeur, le temps de fabrication d’un beau produit vous fera plus réfléchir avant de l’acheter mais surtout il vous procurera bien plus de plaisir à ressortir de votre garde-robe même dix ans après car cette pièce vous l’avez désirée. C’est aussi l’opportunité d’exprimer votre personnalité par cette extension de vous même au travers  de l’accessoire qu’est la cravate. 

costume-croise-bleu-chemise-cravate-sartoriale-buttice-paris-naples
Costume croisé Hartwood avec chemise et cravate Butticé.

Comment nouer sa cravate ? D’une seule façon : le noeud « simple » !

Je suis persuadé que le noeud de cravate en dit beaucoup sur la personne si il est :

  • soigné
  • précis
  • ponctuel
  • régulier
  • rigoureux
  • professionnel etc…

Ce qui est certain c’est que dans notre société quelqu’un se présentant en costume cravate dégagera plus facilement un sentiment de confiance que quelqu’un en sweat-shirt capuche, pantalon baggy avec slip apparent logotypé (évidemment faisons preuve de bon sens, un plombier ne se présentera pas chez vous en costume trois pièces). Personnellement je vais au plus simple et à mon humble avis, le plus élégant des noeuds de cravate étant le noeud simple :

  • asymétrique
  • équilibrée
  • harmonieux avec sa goutte
  • ajustable et modelable par sa taille en fonction de la pression que vous exercerez en tirant le grand pan vers le bas dans la phase finale d’ajustement de la cravate.
costume-sartoria-crimi-chemise-buttice-paris-naples
Costume bespoke Sartoria Crimi porté avec chemise et cravate Butticé.

Nouer sa cravate en moins de trente secondes

  1. La cravate positionnée sur le col de votre chemise relevé, superposez le grand pan de la cravate sur votre petit pan de cravate.superposition-grand-pan-cravate-petit-pan
  2. Faites un tour complet avec le grand pan de votre cravate en pressant fermement le petit pan de cravate.tour-complet-grand-pan-cravate
  3. Passez le grand pan de cravate en dessous du tour de col de chemise réalisé par votre cravate.passage-grand-pan-cravate-dessous-tour-col-chemise
  4. Enfilez le grand pan de soie de votre cravate dans la boucle triangulaire qui constituera votre noeud de cravate final.boucle-noeud-cravate
  5. Tirez sur le grand pan de cravate vers le bas.tirer-grand-pan-cravate
  6. Ajustez votre noeud de cravate avec vos doigts afin de former la plus jolie goutte (fighetta en italien = petite chatte… ndlr).former-goutte-noeud-cravate
  7. Afin de de donner du volume au drapé de votre cravate, positionnez votre grand pan de cravate légèrement en biais et faites ressortir en superposant (ou non) le petit pan ce qui donnera à la mise une touche dynamique qui sera remarquée.superposition-grand-pan-cravate-volume
  8. Voilà ! Vous avez un noeud de cravate : élégant, personnalisé, raffiné et sophistiqué… A ce stade vous prendrez du plaisir à nouer chaque matin vos plus belles cravates.noeud-cravate

 

Découvrez la Marque du Magazine Gentleman Chemistry :

chemise-buttice-negroni-cravate-jacquard-marron

Un commentaire sur “Nouer une cravate : le nouveau punk !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s