Alexander Keyes Rash, de voyageur clandestin à fondateur du Serpent à Plume

alex-rash-serpent-a-plumes-binoche-giquello

Paris est une fête prends tout son sens L’invité de ce tout nouveau Podcast. Cet aventurier semble sortir tout droit du film le Grand Budapest Hôtel de Wes Anderson. Il s’agit du voyageur Fitgeraldien Alexander Keyes Rash : jeune et brillant Américain né à Memphis ayant grandi entre Minneapolis, Singapour, Aix-en-Provence pour finalement déposer ses valises à Paris avec une parenthèse dans les squats d’artistes de la capitale lui ayant permis d’avoir organisé et participé à des expositions dans des salles de ventes où il fera la rencontre de celui qu’il définit comme son Mentor, le commissaire priseur Maitre Jean-Claude Binoche de l’étude Binoche & Giquello.

Le Serpent à Plume (avec un s)

Le lieu dont il est l’auteur est inauguré un Vendredi 13 avril 2018, il prends les apparences d’une terrasse de café classique (cachant un speakeasy dans ses entrailles) située au 24 de la place des Vosges dans le troisième arrondissement de Paris : Le Serpent à Plume (sans s), un nom qui a une belle résonance : Quetzalcoatl (le Serpent à Plume) divinité pré-Colombienne de l’inframonde représenté par un serpent à sonnettes orné de plumes.

Lieu indéfinissable

L’endroit est encore aujourd’hui pas facilement définissable par son fondateur : café, librairie, galerie d’art, bar à cocktails, salle de concerts et autres performances privées… boutique de costumes pour homme et pyjamas…

Mariage déco 70’s & art pré-Colombien

Après être passés par le petit salon à la peinture suggestive représentant un chien avec son sexe droit comme la colonne de Napoléon Place Vendôme et une fois que l’on descend les quelques marches de l’escalier transparent cachant un petit jacuzzi, s’ouvre alors cette vaste cave voutée. Cet ample territoire caché, encore non conquis de plus de 200m2 où se mêlent la déco rétro, sexy, chic 70’s de Vincent Darré et art pré-Colombien avec son très long Canapé en vinyl blanc De Sede (DS-600) serpentant les voutes dans l’espace du lieu avec des tables laquées et les appliques Jean Royère… Et les scuptures Aztèques ayant plus de 2000 ans d’ancienneté de la collection privé de Maître Binoche.

La lutte continue

La lutte Continue est le Manifesto de notre invité : voyageur qui vous fera voyager au travers de notre entretien.

J’ai pris beaucoup de plaisir dans la réalisation de cette interview. Si vous aussi avez aimé ce podcast, n’hésitez pas à laisser un commentaire en le notant avec 5 étoiles sur l’application Apple Podcast de votre smartphone ou sur Itunes depuis votre ordinateur. Vous pouvez également vous abonner sur la plateforme Apple Podcast I Spotify I Deezer I Stitcher I TuneIn I Podcastics pour ne pas rater une miette des podcasts à venir ! 

N’oubliez pas de partager le podcast, de le noter en laissant votre ressenti, c’est très important pour aider le podcast à émerger dans les classements en plus de le faire découvrir au plus grand nombre tout en me motivant à m’améliorer en faisant de nouveaux épisodes !

Bonne écoute,

Stéphane

Découvrez la Marque du Magazine Gentleman Chemistry :

vignette-poing-americain-buttice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s